Journaux locaux
Journaux locaux

Ce Vendredi 14 Novembre, la presse Ivoirienne est allée dans tous les sens. Politique, Économie, Culture, Sport …

Les sujets abordés sont notamment la crise qui secoue le FPI, Les éléphants de côte d’Ivoire et Amadou Kourouma.

Concernant la crise au FPI, presque tous les journaux bleus en parlent. Le Temps rapport à sa une, les propos de Bernard Houdin qui affirme que  « GBAGBO n’a plus confiance en AFFI ».  Quand au quotidien LG Infos  AFFI est dans un complot contre GBAGBO et qu’il aurait « rejoint le camp OUATTARA ». Cette crise, au sein du principal parti d’opposition, fait réagit plus d’un. Et en particulier ABOU CISSE, qui est dans une colère noire. C’est ce que rapport Le Quotidien d’Abidjan. Le Patrioteun quotidien proche du pouvoir d’Abidjan n’est pas en reste. Il titre que pour la « Lutte pour le contrôle du FPI, des « gros bras » derrière AFFI ».

CAN 2015: Sierra Léone – Côte d’Ivoire, Éléphant: vaincre ou périr. c’est ce qu’on pouvait voir en 1ère page de soirinfo.  Quand aux deux quotidiens de sport Le SPORT et SUPERSport  il faut gagner. Ils titrent respectivement :  » La Victoire à tous prix » et « Eléphant, la victoire, rien que la victoire. le second assure même que DROGBA l’icône du football Ivoirien sera présent non sur la pelouse mais dans les gradins pour soutenir les éléphants (c’est moi qui le souligne).                                            Toujours concernant la CAN 2015, le journal Humoristique, BÔl’KOTCH titre que

 » A cause de CAN-Ebola, Hayatou a la toux« .

Au plan Socio-culturel, l’évènement commenter ce vendredi dans la presse Ivoirienne concerne l’un des célèbre écrivains ivoirien Amadou Kourouma. Auteur de plusieurs œuvres notamment: Les Soleils des Indépendances; Monnè, outrages et défis;  En attendant le vote des bêtes sauvages;  Allah n’est pas obligé Quand on refuse, on dit non;  Le Diseur de vérité. Pour le journal L’inter, Amadou Kourouma a purement et simplement été immortalisé.  « KOUROUMA définitivement inhumé à Williasville ». c’est ce que déclare le démocrate.

La pêche interdite à Dabou et Jacqueville peut à présent reprendre. C’est ce que rapport plusieurs journaux. Le Point d’Abidjan, rapport qu’un numero vert sera bientôt disponible pour la prévention des agressions contre les journalistes.

En attendants on se retrouve pour un prochain bulletins sur la presse Ivoirienne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *