Diffuser sur ces nouveaux médias
Diffuser sur ces nouveaux médias

le vendredi 15 avril, dans les locaux de l’ordre des architectes d’Abidjan, s’est tenu la première conférence publique de l’union nationale des blogueurs de Côte d’Ivoire (UNBCI). Cette conférence avait pour thème: Quels acteurs des nouveaux médias dans la lutte contre le terrorisme. Le blogueur ivoirien Suy Kahofi a fait un compte rendu de cette conférence. Dans ce billet, je reviens donc sur le 2e sous-thème de cette conférence développé par Israël YOROBA.

Les récentes attaques terroristes au mali, au Burkina et surtout en Côte d’Ivoire, ont créé une situation de terreur et d’effroi. Face à cette situation inhabituelle, les uns et les autres ont voulu rapporter ces événements, mais certains s’y sont pris de la mauvaise des manières. Que diffuser alors que les nouveaux médias en cas d’attaque terroriste? Abordons la question en 5 points.

  • Qui publie et pour qui? Le citoyen lambda publie pour informer sa famille et ses amis. les blogueurs et les journalistes publient pour informer leurs lecteurs. Le gouvernement et la télévision nationale publient dans l’objectif d’informer l’opinion nationale et internationale.
  • Quoi publier et pourquoiL’information peut être diffusée sous forme de vidéo, de photos ou de texte. L’objectif pour certains est d’être le premier à diffuser l’information. D’autres le font par nécessité pour confirmer ou infirmer ou encore afin de  compléter une information. Alors…
  • Où publier et jusqu’où?  Si les médias classiques que sont: la télévision, la radio, les journaux avaient la cote,  la tendance du moment, ce sont les réseaux sociaux (Facebook,Twitter …). En cas d’attaque terroriste, les gens ont besoin d’informations. Si les médias classiques ne jouent pas leurs rôles, ou si les citoyens ont le sentiment qu’il leur manque une information, ils seront obligés de s’informer autrement sur les blogs, site d’informations et les réseaux sociaux. Quelles limites ne pas franchir?Il est impératif que celui qui publie sur des attaques terroristes respecte l’éthique et la déontologie liées à son métier. Mais par-dessus tout, il doit respecter la dignité humaine.
  • Quand publier? On peut publier:- a chaud : en même temps que l’action se déroule.– en décaler : quelques instants après l’action.

    – À froid: Longtemps après l’action.

    Il convient toutefois de noter que publier à chaud n’est pas conseillé.

    – parce que que l’on se dit c’est intéressant et je veux avoir la primeur

    – parce que l’on  est outré et que l’on veut ne le faire savoir

    – parce que l’on veut participer à un courant.                                                                                 Alors  publier dans un élan d’humeur que l’on pourrait regretter par la suite. Le fait de publier à froid limite le risque de dérives.

  • Comment publier ?  Pour publier, il est primordial de.                                                       –          Regrouper l’information.–          Vérifier l’information.

     

    Les attaques terroristes se sont beaucoup multipliées au cours de ces dernières années. Alors une future attaque n’est pas à exclure. Et si elle vient à arriver souvenez vous de ces 5 points, car on ne sait ni le lieu ni le jour où ces nouveaux marchant de la mort vont encore frapper.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *