Non, face à l’immigration et aux propos racistes qui vont avec, je ne me tairai pas. Une fois de plus, je veux continuer à parler pour ceux qui ne le feront pas. Ecrire, partager, être unis est le meilleur bouclier pour empêcher que les cons (passeurs, pirates, les contre-immigrations) gagnent. C’est un combat où chaque voix compte.

Te rends-tu compte ? Toi, assis derrière ton ordinateur, et tout d’un coup la guerre. Du jour au lendemain, des rebelles, des miliciens, les armes commencent à se faire entendre, les bombes aussi, dans ta petite vie confortable. Tu n’es pas inquiet, jusqu’au jour où tu apprends que ton meilleur ami a disparu, ta sœur a été violée en rentrant à la maison par des hommes armés. Là tu te rends compte que tout ce que tu possèdes (argents, bien matériels …) ne te servira pas à grand-chose. Dès lors, ton instinct primitif de survie te commande de fuir.
Non, monsieur Fillon, l’immigration ne doit pas être fermement contrôlée et réduite. Imagine la situation décrite plus haut dans ta belle France. Même toi, grand homme politique que tu es, tu te retrouverais à solliciter les pays voisins ou lointains pour qu’ils t’ouvrent leurs portes pour survivre. Pour rappel, l’appel pour la libération de ta chère France, lancé par de Gaulle, s’est fait depuis Londres. Alors chers Européens, essayez deux minutes de sortir de vos assertions et vous verrez que ces gens ne sont pas si différents de vous. Comme vous, ils ont un instinct de survie et comme vous, ils feraient tout pour sauver la peau de leurs rejetons. A ceux qui se la jouent économistes et déploient, comme François Fillon, l’argument selon lequel « on ne peut pas se permettre d’accueillir tout le monde« . Si vous aviez pris la peine de vous intéresser un minimum à cette énigme, vous sauriez que l’immigration rapporte plus qu’elle n’équivaille. L’accueil de réfugiés à long terme rapporte un bénéfice bien supérieur aux frais d’accueil avancés. Sinon pourquoi dans vos films, les asiatiques sont-ils toujours au service informatique et les noirs à la sécurité ?
Comme le chantait l’autre « ouvrez les frontières ».


A vous tous qui jouez les languissants d’une Europe que vous n’avez même pas connue, qui avez peur de perdre vôtre « identité » parce que, blindés par une culture dont vous ne connaissez même pas l’origine, écoutez-moi : oui votre Europe va disparaître. Mais je ne prie pas pour cela. Celle que vous fantasmez, l’Europe blafarde, catho-laïque, ancestrale, elle est en train de sauter la gueule ouverte, et c’est tant mieux. Dans les années qui viennent, quand tu sortiras dans la rue, il y aura de plus en plus de femmes voilées, de noirs, d’asiatiques, de pédés hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) qui ne se dissimuleront même plus. Tu saisiras alors que le monde change, les humains migrent, les choses bougent. Il n’y a que les morts qui ne changent pas.
Posément, réglez vos corvées perso, vos évictions escamotées, faites une psychothérapie, parce que nourrir autant de haine pour des gens que vous ne connaissez même pas, ça fait pitié et ça donne juste l’impression que vous cherchez absolument des responsables à vos frustrations intimes. Mais si tu as une vie de merde, un travail de chien ou un Œdipe mal réglé, t’auras beau crachouiller ton poison pour te convaincre que le problème vient d’ailleurs, ça ne le réglera pas. Parce que votre animosité permanente de gros déshérités, ça fait pas envie.

Voyagez, ouvrez vos yeux, vos oreilles et vos cœurs au monde afin de vous rendre compte qu’il y a une vie et une humanité en dehors de votre continent et que l’on peut apprendre d’elle.

2 thoughts on “Immigration : Pourquoi haïr des gens qu’on ne connait pas?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *