L’infidélité intelligente a commencé à gagner du terrain. Vous avez sans doute déjà entendu quelqu’un vous dire : « J’ai fouillé dans son téléphone cellulaire et imagine quoi… » En général une histoire qui commence comme ça ne se termine jamais bien. C’est à se demander si de nos jours, une relation amoureuse 100% honnêtes, avec une confiance totale (et le mot de passe du téléphone de son partenaire) est possible.

Ah ! Ces maudits téléphones cellulaires. Tu commences à fréquenter quelqu’un et lors de votre premier rendez-vous, assis à côté de toi, il regarde constamment son portable, l’écran toujours orienté vers le bas de la table. Et toi, avec ton cerveau de jeune fille, tu t’imagines déjà le pire. Tu te dire : « bon, il doit être en train de tester une autre, de regarder des Snapchats de filles à moitié (ou totalement) nues, de commenter les photos de son ex sur Facebook… ».À partir de quand on a le droit d’exiger que l’autre soit exclusif, mais pas juste physiquement, aussi technologiquement ?

Notre vision de la fidélité a-t-elle changé ? Il y a tellement d’options aujourd’hui avec lesquelles on peut jouer dans le dos de son/sa partenaire et/ou obtenir de l’attention : Facebook, Snapchat, Tinder, Whatsapp, Instagram, sites de rencontres et j’en passe…Là tu as pas besoin d’enlever ta bague de mariage. C’est du ni vue, ni connu. C’est évident que si tu veux fouiller dans le téléphone de ta tendre moitié, tu as besoin d’avoir énormément du temps devant toi pour pouvoir passer au crible les diverses applications. Encore faut-il que tu ai le mot de passe. Qui sait, peut-être qu’il creuse sur Linkedin ? À partir de quand c’est devenu correct d’envoyer ses boules ou son organe en photo à quelqu’un d’autre alors que l’on est en couple ? Est-ce que tant qu’il n’y a pas de contact physique, on considère que ce n’est pas de l’infidélité ?

Tu n’as pas envie de toujours vivre dans la méfiance, mais plutôt dans la confiance. Tu te dis sans cesse que tu n’es pas née à la bonne époque et sur la bonne planète. Ça ne peut pas avoir toujours été comme ça pour toi. Nos ancêtres s’envoyaient, quand même pas, par la poste des photos coquines qui s’autodétruisaient en 10 secondes… Oui, c’est connu qu’il y a toujours eu de l’infidélité, mais notre génération a amené ce concept à un autre niveau. Il n’y a plus que l’infidélité physique qui existe, mais il y a également aujourd’hui « l’infidélité intelligente ».

Infidélité intelligente se multiplie
Infidélité intelligente se multiplie                       crédit photo: Chantel Hover (Flickr)

Ce n’est pas juste la faute de la technologie, mais aussi de ses utilisateurs. On a tellement de moyens d’obtenir de l’attention aujourd’hui avec les réseaux sociaux : des likes sur nos photos, des réponses à nos Snapchats aguichants, des messages d’inconnus sur Facebook… On dirait qu’il n’y a jamais eu autant de gens en manque d’attention et d’affection. Ce qu’il faudrait, c’est que les gens se rendent compte que ce type d’attention est superficiel et que ça ne vaut rien en comparaison à une relation solide, durable et empreint de confiance. Une relation qui te valorise pour autre chose que seulement ton physique. Une relation qui te donne envie de ne pas répondre aux autres.

2 thoughts on “Le numérique a ouvert la voie à l’infidélité intelligente

    1. Les gens oublient parce qu’ils veulent oublier. Est-ce qu’on peu oublier qu’on à un conjoint? Même si les femmes claires sont versés à Abidjan, il faut rester fidèle à son conjoint.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *