Après  Ferguson, Cleveland et New York, la ville de Phœnix en Arizona a été le théâtre d’un nouveau scandale policier le Mardi 02 Novembre 2014. Folie? Veulerie? Amour irrésistible de fair appliquer la loi? Quel bouleversement intérieur a égarée  la conduite de ces policiers blancs?

Filmé par un témoin et diffuser sur les chaines de télévisions du monde entier et sur les réseaux sociaux, on pouvait entendre Éric Garner répéter :

« Je ne peux plus respirer ».

Ce sont là ses dernières paroles.  Réunis le mercredi 03 Décembre, un grand jury a décider de ne pas inculper le policier blanc. Tout comme la mort de Michael Brown dans le Missouri et de Tamir Rice, la mort de Éric Garner a suscitée  l’indignation et l’émotion non seulement aux USA mais aussi dans le monde.  De Martin Luther King à Éric Garner la liste est longe et la note est salée.

Tamir Rice, 12 ans Cleveland, Ohio Tamir Rice, 12 ans, s'amusait avec un pistolet d'airsoft(un jeu semblable au paintball) dans l'aire de jeu d'un centre récréatif de Cleveland, samedi après-midi, quand il a été abattu par un policier. La police de Cleveland a dit que l'agent avait ordonné au jeune garçon de mettre ses mains en l'air. Celui-ci a plutôt agrippé le revolver jouet noir qu'il avait à la taille, selon le chef de police, Calvin Williams, qui a dit que «l'on ne pouvait pas distinguer si l'arme était vraie ou fausse». Une enquête a été ouverte.
Tamir Rice, 12 ans Cleveland, Ohio
Tamir Rice, 12 ans, s’amusait avec un pistolet d’airsoft(un jeu semblable au paintball) dans l’aire de jeu d’un centre récréatif de Cleveland, samedi après-midi, quand il a été abattu par un policier. La police de Cleveland a dit que l’agent avait ordonné au jeune garçon de mettre ses mains en l’air. Celui-ci a plutôt agrippé le revolver jouet noir qu’il avait à la taille, selon le chef de police, Calvin Williams, qui a dit que «l’on ne pouvait pas distinguer si l’arme était vraie ou fausse». Une enquête a été ouverte.
John Crawford III, 22 ans Beavercreek, Ohio PHOTO: Tiré de twitter John Crawford III, père de deux jeunes garçons, était au téléphone avec la mère de ses enfants dans un Walmart en Ohio, où il achetait un fusil à air comprimé. Un client a appelé le 911, affirmant qu'un homme pointait un fusil sur les gens. Des policiers dépêchés sur place l'ont vite abattu. Un grand jury d'Ohio a décidé de ne pas porter d'accusation contre les policiers, mais le département fédéral de la Justice fait enquête.
John Crawford III, 22 ans Beavercreek, Ohio
PHOTO: Tiré de twitter
John Crawford III, père de deux jeunes garçons, était au téléphone avec la mère de ses enfants dans un Walmart en Ohio, où il achetait un fusil à air comprimé. Un client a appelé le 911, affirmant qu’un homme pointait un fusil sur les gens. Des policiers dépêchés sur place l’ont vite abattu. Un grand jury d’Ohio a décidé de ne pas porter d’accusation contre les policiers, mais le département fédéral de la Justice fait enquête.

Et dire que j’ai aimé passionnément ce pays pour sa grande liberté.

Les États-Unis sont un brassage fructueux d’intelligence, de caractère, des mœurs où rien n’y distingue si ce n’est des traits spécifiques raciaux. Je n’oublierai jamais cette déclaration universel des droits de l’homme qui depuis des décennies a voulue pour tous les hommes un destin hors du commun. Elle déclarait en outre que tous les homme blancs, noirs, jaunes, rouges, hispanophones sont tous égaux. Nous naissons donc tous égaux et nous devons le rester sans compromis.  Que possède un blanc de plus qu’un noir, si ce n’est la variété dans la couleur, l’abondance, la longueur et la souplesse de la chevelure?

Le non -lieu prononcé par un grand jury des la plupart de ces affaires a bruler le passé et l’amour que j’avais pour ce pays. Ils ont osés pareil reniement… Et pourtant. Et pourtant que n’ont-ils pas fait pour attirer de milliers de noirs sur le sol américain. Un non lieu sous les regards désapprobateurs des parents des victimes, devant l’indignation douloureuse d’internautes qui signe actuellement une pétition pour dire Non, dans de nombreuses villes muettes d’étonnement.

Visiblement  » je ne peux plus respirer » avec ces affaire de noir tuer par des policier blanc. Si tu pense que c’est aussi ton cas Signe cette Pétition.   Pétition ICI

 

3 thoughts on “Morts de noirs au Etats-Unis: l’addition s’il vous plait

  1. Et après on apprendra que le jeune homme fut tué parce qu’en fait ses lockes suggéraient qu’il appartenait à un gang…
    ok…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *