Des années antérieures, des forums ont été organisés au sujet de entrepreneuriat. Il était bien dommage de constater que les jeunes diplômer n’y soit pas invités. Cela leur aurait permis de défendre certaines idées.

Selon la ministre de l’éducation nationale il y aurait pour le concours d’entré au Centre d’Animation et de Formation Pédagogique (CAFOP) de l’année  2015, 59 000 candidats pour 10 000 places. Ce chiffre a réussi à convaincre plus d’un que l’état ne peut embaucher tout le monde. Il va falloir alors lancer sa propre affaire pour ainsi subvenir à ses besoins.

KANGOYA AIDA
KANGOYE AIDA

 

Comme pour Mlle KANGOYE Aida, jeune entrepreneuse, les contraintes familiales peuvent être l’effet d’une inspiration.

Cependant, cet enthousiasme des jeunes pour l’entreprise privée est plombé par bien d’embûches

L’une des difficultés majeures est le financement. On peut avoir de bons projets, mais si l’on n’a pas les moyens financiers pour réaliser ces idées, il va sans dire que ses idées resteront au placard et ne verront peut-être jamais le jour. L’état Ivoirien bien conscient de ce fait a mis un certain nombre de programme en œuvre afin de bouter les projets de nouveaux entrepreneurs. D’agence d’étude et de promotion de l’emploi, au Fonds national de la Jeunesse, en passant par le fonds sectoriel liés à l’Insertion. Aujourd’hui c’est l’Agence Emploi Jeune, qui résulte de la fusion des trois autres précités, qui veut apporter un coup d’accélération aux initiatives gouvernementales en faveur de l’emploi des jeunes.

Voilà qui pose un nouveau problème : la peur du plagiat. Certains ont peur de confier la réalisation de leurs projets à certains organismes car, ils estiment que ces organismes voleront leurs idées. De ce fait leurs idées croupissent dans leurs blocs-notes ;

Autre Difficulté, la formation. L’entrée au collège, ne sauvent pas les jeunes des traquenards qui ont pour nom drogue, vagabondage, recherche facile du gain (« Broutages », Paris sportif). L’apprentissage d’un métier manuel tel la cordonnerie, la menuiserie, la couture… apparait dégradant à ceux qui veulent paraitre. On rêve d’être commis, on honnit la truelle. Les obstacles à l’entreprise privée sont légions. Dans ce secteur d’activité, corruptions, et lenteurs administratives portent aussi un coup fatale.

Il importe que gouvernements, établissements financiers et entrepreneurs jouent leurs rôles pour contribuer à promouvoir l’entreprenariat qui concorde avec les aspirations de la Côte d’ivoire nouvelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *