Dans quelques jours, les ivoiriens se prononceront sur le projet de Constitution proposé par le président Alassane Ouattara. Les partisans du « OUI » et ceux du « NON » n’ont plus que quelques jours pour battre campagne. A la vue de ce qu’il se passe depuis le début de cette campagne, chaque partie semble avoir choisit son champ d’action pour se faire entendre.

Les partisans du « OUI » avec à sa tête le président ADO, organisent plusieurs meetings pour la sensibilisation tout en bénéficiant du soutient non négligeable de la RTI.

Le président de l’Assemblée Nationale se met à la tâche

Mais pourquoi une nouvelle Constitution? la réponse dans ce tweet

Toute l’administration Ouattara a foncé tête baissée dans la campagne

Pour les partisans du « NON », les réseaux sociaux semblent être la voie d’expression la mieux indiquée.

Pour certaines personnes, il s’agit d’une Constitution magique et inutile.

Pour beaucoup, la Côte d’Ivoire emprunte la voie du suicide

Il y a aussi ceux qui appellent à un boycott actif du référendum

Mais comme dans chaque situation, les ivoiriens savent rire de la situation politique.

Pour mieux comprendre la situation, beaucoup d’ivoiriens réclamaient un débat contradictoire

Annulé dans un premier temps, la RTI annoncera plus tard un débat entre un partisan du « OUI » et un partisan du « NON »

Le vin est tiré, il faut le boire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *