Ma chérie quand tu étais petite fille, tu pensais que l’amour c’était comme dans les histoires de princesses où le garçon vient soulever la go pour partir. Trop peu d’années ont passé avant que tu t’enfarges dans tes propres miettes de goumin-goumin (Peine de cœur ou déception amoureuse). Une imbécillité, une tromperie, quelques cris ou des sentiments assombries et tu t’es retrouvé avec une nostalgie qui t’a rendu le cœur amer pour une trop grande période de vie.

La première fois que la pointe de ton cœur a été happée par un goumin, tu pensais que tu ne t’en sortirais jamais. Toute tes copines, ta famille et même ceux qui ont reçu la notification « Elle a un goumin » en voyant ton visage, t’ont dit que ça passerait. Tu étais pessimiste, tu avais mal en dedans, ce n’était pas pour mal faire mais tu ne voulais pas les entendre. Tu voulais que la douleur s’estompe mais tu souhaitais encore plus que celui qui t’avais blessé revienne.
Tu as fini par t’en remettre un peu un peu, peut-être pas assez, et tu t’es dit « Moi ! Garçon ! Plus jamais! »

Mais avec le temps ton cœur a pris de l’expérience, ta tête a pris de la sagesse, tu as fini par comprendre que les peines sont de passages, que l’amour c’est beau mais… dangereux. En vérité, en vérité moi je te dis d’arrêter de chercher si tu veux trouver. Pour ce que t’avais perdu, tu trouvais que ça avait du sens, ça finissait toujours par marcher. Pour l’amour, tu n’y croyais pas trop. Swipe right, friend request, inbox, snapchat, whatsapp…

Trouver le bon garçon sur internet c’est comme jouer au démineur.

Mais ma chérie trouver l’amour sur les réseaux sociaux, c’est comme jouer au Démineur version expert. Tu ne t’en sortiras pas facilement ma belle.
Et là, tu finis par arriver au moment où t’arrêtes de chercher. Tu lèves les yeux de ton écran de téléphone et, plus rapidement que t’aurais pu l’imaginer, tu croises des yeux qui te font la sensation d’être aimanté. Le jour que ça arrive, Prend juste le temps de respirer, laisse le temps te mener là où tu dois aller. Est-ce que c’est le bon garçon? Garçon d’abidjan toi-même tu connais. Mais il y a ces maudits bons signes que la vie t’envoie parfois. Mais comment les reconnaître ?

 

  • 1. Le bon garçon va réussir à faire ressortir le meilleur de toi et apprécier le moins jojo. Il va te taper sur les nerfs des fois mais ça va passer une fois sous la couette en tête à tête quand, en plongeant dans son regard, tu vas réaliser que tu l’aimes plus qu’hier mais moins que demain. Il va te faire rire, tu vas le faire rire et là, la quantité d’anecdotes va dépasser la capacité des 1000 Go de ton disque dur externe. Vous allez vous projetez dans le futur ensemble sans même attraper le vertige de la vie.
  • 2. Le bon garçon va te faire sourire même quand il n’est pas là. Tu vas te surprendre avec un sourire en coin, complètement dans la lune, à penser à lui, sinon à vous. Tes longues journées à l’école ou au travail vont te sembler moins pénible parce que tu vas pouvoir garder en tête que ton humain préféré va t’attendre à la fin de la journée dans votre petit coin bien à vous.
  • 3. Le bon garçon va sourire en frappant sa petite frette contre la tienne mais va aussi être là pour te cajoler le dos quand tu en auras bu une ou deux de trop. Il va te présenter avec fierté à ses amis sans avoir peur de dire « je t’aime ». Il va te trouver belle toute pomponnée au bar mais tout autant le lendemain quand ton maquillage aura coulé de tes yeux fatigués.
  • 4. Le bon garçon va te choisir chaque jour. Il va choisir d’accepter de faire des concessions pour vous pis ça va être une entente bien à deux. Il va accepter ton passé pour pouvoir construire votre futur.
  • 5. Le bon garçon pour toi va te faire oublier que la petite fille que tu étais a déjà eu le cœur brisé.

6 thoughts on “5 points pour trouver le bon garçon d’Abidjan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *